aromatique

aromatique

aromatique [ arɔmatik ] adj.
XIIIe; bas lat. aromaticus
1Qui est de la nature des aromates, en a l'odeur agréable et pénétrante. Plante, herbe, substance, essence, huile aromatique. Saveur, odeur aromatique.
2Chim. Hydrocarbure aromatique, qui possède un cycle analogue à celui du benzène.

aromatique adjectif (bas latin aromaticus) De la nature des aromates ; qui exhale une odeur agréable : Huile aromatique. Se dit d'un composé présentant un ensemble de propriétés physiques et chimiques comparables à celles du benzène. ● aromatique (synonymes) adjectif (bas latin aromaticus) De la nature des aromates ; qui exhale une odeur agréable
Synonymes :
- embaumé
- odoriférant
Contraires :
aromatique nom masculin Composé aromatique.

aromatique
adj.
d1./d Qui dégage un parfum agréable. Des herbes aromatiques.
d2./d CHIM Série aromatique: ensemble des composés cycliques formés à partir du benzène et de ses dérivés.

⇒AROMATIQUE, adj. et subst.
I.— Gén. Qui est de la nature des aromates :
1. Si l'on cherche quelles sont les cultures introduites depuis deux mille ans, on trouve à peine quelques fourrages artificiels, quelques plantes à graine aromatique comme le caféier, et à une époque toute contemporaine, quelques lianes à caoutchouc.
J. BRUNHES, La Géogr. hum., 1942, p. 125.
2. ... les mêmes épices entrent en partie dans la composition de mélanges dont le vin fait le fond : les « vins herbés », les « clarés », les « piments », où des plantes aromatiques, du miel et des épices ont été mis à infuser, à chaud ou à froid.
E. FARAL, La Vie quotidienne au temps de saint Louis, 1942, p. 176.
Au fig., rare. Qui évoque les parfums, les odeurs :
3. Il [des Esseintes] s'égarait dans les songes qu'évoquaient pour lui ces stances aromatiques [de Baudelaire], ramené soudain à son point de départ, au motif de sa méditation, par le retour du thème initial, reparaissant, à des intervalles ménagés, dans l'odorante orchestration du poème.
HUYSMANS, À rebours, 1884, p. 156.
II.— Emplois techn.
A.— CHIMIE
1. Emploi adj. :
4. Les carbures aromatiques retirés de certaines huiles brutes donneront des matières explosives, colorantes, odorantes, pharmaceutiques et plastiques.
J.-J. CHARTROU, Pétroles naturel et artificiels, 1931, p. 149.
5. La théorie de la structure, sous sa forme initiale, s'appliquait essentiellement à la chimie des composés de la série grasse, c'est-à-dire aux composés se rattachant plus ou moins directement aux acides gras. Les substances de la série aromatique, dont le prototype est le benzène, posaient des problèmes particuliers qui ne furent réellement abordés que quelques années plus tard.
Hist. gén. des sc., t. 3, vol. 1, 1961, p. 329.
6. ... l'un des plus éminents continuateurs de Perkin fut le chimiste Friedrich Tiemann (1848-1899) — encore un élève de Hofmann. Son premier triomphe fut, en 1875, la synthèse de la vanilline, principe aromatique de la vanille, dont les cours, du coup, s'effondrèrent.
P. ROUSSEAU, Hist. des techn. et des inventions, 1967, p. 324.
2. Emploi subst. ,,On donne le nom général d'aromatiques aux composés organiques dérivés du benzène.`` (Pétrol. 1964) :
7. L'essence privée d'aromatiques et d'oléfines est obtenue par nitration à froid (...) d'essence au moyen d'un mélange sulfonitrique.
J.-J. CHARTROU, Pétroles naturel et artificiels, 1931, p. 109.
B.— MÉD., PHARM.
1. Emploi adj. Substances aromatiques. Substances généralement végétales, d'odeur agréable, utilisées comme antispasmodiques, apéritives et vermifuges, excitants du système nerveux, ou parasiticides et antiputrides :
8. Je cours, dit l'apothicaire, chercher dans mon laboratoire, un peu de vinaigre aromatique.
FLAUBERT, Madame Bovary, t. 2, 1857, p. 48.
2. Emploi subst. :
9. Aux opiacés, on adjoint souvent divers astringents ou aromatiques.
CRENDIROPOULO, RUFFER ds (F. Widal, P.-J. Teissier, G.-H. Roger, Nouv. traité de méd., fasc. 3, 1920-24, p. 410).
PRONONC. :[].
ÉTYMOL. ET HIST.
A.— Subst. 1220-35 « substance odoriférante » (Lancelot du Lac, 1re part., ch. 55 ds GDF. Compl. : Les fumees et les aromatiques), attest. isolée; rare, COTGR. 1611; 1694, CORNEILLE; 1752, Trév.
B.— Adj. XIIIe s. [d'apr. DG] « qui est de la nature des aromates, odoriférant » (Heures de la crois, ms. Cambrai 88, f° 68 v° ds GDF. Compl. : ongement aromatike).
Empr. au b. lat. aromaticus, subst., IVe s. (SPARTIANUS, Hadr., 19, 5 ds TLL s.v., 629, 65); adj., mil. IVe s. (PELAGONIUS, 343, ibid., 629, 60).
STAT. — Fréq. abs. littér. :123.
BBG. — DUVAL 1959. — FROMH.-KING 1968. — GRAND. 1962. — Lar. méd. 1970. — LITTRÉ-ROBIN 1865. — Méd. Biol. t. 1 1970. — NOTER-LÉC. 1912. — NYSTEN 1824. — Pétrol. 1964. — PIÉRON 1963. — PRIVAT-FOC. 1870. — Sc. 1962. — UV.-CHAPMAN 1956.

aromatique [aʀɔmatik] adj.
ÉTYM. 1220-1235; lat. aromaticus, de aroma. → Aromate.
1 Cour. Qui est de la nature des aromates, en a l'odeur agréable et pénétrante. || Plante, herbe, substance, essence, huile, drogue aromatique. || Principe aromatique. Arôme. || Saveur, odeur aromatique.
1 La chair du corbeau des Indes de Bontius a un fumet aromatique très agréable qu'elle doit aux muscades dont l'oiseau fait sa principale nourriture (…)
Buffon, Hist. nat. des oiseaux, t. V, p. 59.
2 (…) un bain acidulé, aromatique.
Colette (→ Acidulé, cit. 2).
3 (…) Harbert découvrit, vers l'angle sud-ouest du lagon, une garenne naturelle, sorte de prairie légèrement humide, recouverte de saules et d'herbes aromatiques qui parfumaient l'air, telles que le thym, serpolet, basilic, sarriette, toutes espèces odorantes de la famille des labiées dont les lapins se montrent si friands.
(…) Harbert recueillit ainsi une certaine quantité de pousses de basilic, de romarin, de mélisse, de bétoine, etc., qui possèdent des propriétés thérapeutiques diverses, les unes pectorales, astringentes, fébrifuges, les autres, antispasmodiques ou anti-rhumatismales.
J. Verne, l'Île mystérieuse, t. I, p. 253.
2 (1891, Année sc. 1892, p. 56). Chim. || Série aromatique : série des composés dont la molécule contient un ou plusieurs noyaux benzéniques (et dite aussi série benzénique). Par ext. || Composé aromatique, ou, n. m., un aromatique. || Hydrocarbure aromatique. 2. Arène. || Le benzène est le carbure aromatique le plus simple. || Rendre aromatique un composé. Aromatiser; et aussi aromatisation.
DÉR. et COMP. (Du rad.). Aromathérapie, aryle.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Нужно решить контрольную?

Regardez d'autres dictionnaires:

  • aromatique — AROMATIQUE. adj. des 2 g. Qui est de la nature des aromates, qui a l odeur des aromates. Odeur aromatique. Herbe aromatique …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • aromatique — Aromatique. adj. de tout genre. Qui est de la nature des aromates, qui a l odeur des aromates. Odeur aromatique. herbe aromatique …   Dictionnaire de l'Académie française

  • aromatique — Aromatique, Aromaticus …   Thresor de la langue françoyse

  • Aromatique — 0,7 Liter Flasche Aromatique, 2005 (Spirituosenfabrik Aromatique GmbH Neudietendorf Rechnungsvordruck der Fa. Lappe, um 1930 Aromatique (umgangssprachlich „Aro“) ist ein …   Deutsch Wikipedia

  • Arômatique — Arôme Voir « arôme » sur le Wiktionnaire …   Wikipédia en Français

  • AROMATIQUE — adj. des deux genres Qui est de la nature des aromates, qui a une odeur forte et agréable. Substance aromatique. Plante, herbe aromatique. Odeur aromatique …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • AROMATIQUE — adj. des deux genres Qui tient de l’aromate. Substance aromatique. Plante, herbe aromatique. Odeur aromatique …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Aromatique — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Le terme aromatique peut désigner : en chimie, un composé aromatique est un composé cyclique respectant la règle d aromaticité de Hückel ; une… …   Wikipédia en Français

  • Aromatique alimentaire — Arôme Voir « arôme » sur le Wiktionnaire …   Wikipédia en Français

  • aromatique — (a ro ma ti k ) adj. Qui est de la nature des aromates ; d une odeur agréable. HISTORIQUE    XIVe s. •   Ceulx qui se esjoissent trop en oudeurs de pommes ou de roses ou de choses aromatiques, ORESME Eth. 92.    XVIe s. •   Ce qui s accomplira… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”